<form id="tbnpl"></form>

              Dernière mise à jour à 15h35 le 15/10

              Page d'accueil>>Culture

              Les rumeurs de certification des présentateurs d'émissions en ligne démenties

              le Quotidien du Peuple en ligne | 15.10.2019 15h02

              Les présentateurs chinois en ligne ont peut-être perdu la dernière opportunité de laver leur réputation pour la diffusion vidéo en continu depuis que l'Association chinoise des arts de la scène a démenti une rumeur diffusée sur Internet selon laquelle les grandes villes telles que Beijing et Shanghai vont certifier les présentateurs en ligne avec des permis.

              Selon une annonce officielle d'Online Live Performance (Streaming) Branch publiée sur Sina Weibo, il n'y a pas de réglementation pour la certification des présentateurs en ligne. Il a également été précisé que le secteur n'a pas été doté d'un système de certification professionnelle. Plus t?t, dix villes avaient été choisies pour tater le terrain dans la formation des présentateurs en ligne pour l'authentification, après avoir fini les cours dans un centre de formation et passé un examen. Ces rapports sont apparus en juin après un autre rapport, quand un programme de formation pour un programme du réseau des présentateurs dans le Sichuan (sud-ouest de la Chine) a été officiellement lancé.

              Le sujet a fait l'objet de discussions enflammées parmi les internautes chinois. Certains pensent que les présentateurs en ligne doivent être mis sur un pied d'égalité avec les présentateurs de télévision, avec une formation officielle et une certification légalisée. Cela pourrait améliorer la réputation du secteur de diffusion vidéo en continu et empêcher des présentateurs de mauvaise qualité d'entrer dans le cercle des émissions en direct.

              Certains restent dubitatifs au sujet de la certification, affirmant que la plupart des présentateurs en ligne ne sont pas professionnels et le font à temps partiel et qu'ils n'ont pas besoin de certification pour s'améliorer.

              Ces dernières années, l'économie en ligne des célébrités s'est répercutée dans tout le pays, mais aussi entra?né beaucoup de chaos. En ao?t, une présentatrice en ligne connue sous le nom de scène Qiaobiluo, a été mise sur une liste noire de la diffusion en continu pour au moins 5 ans. La femme agée de 59 ans avait trompé les fans en couvrant son visage avec des émojis ou en modifiant son visage pour être plus jeune.

              Une autre personne mise sur liste noire publiée par l'association est un rappeur hip-hop chinois du nom de Beibei, qui a pratiqué l'automutilation en diffusion en continu lors d'une querelle avec ses fans. Li Ge, une autre célébrité en ligne, s'est quant à elle moquée de l'hymne national sur Douyin afin d'attirer plus de fans, suscitant des protestations parmi les internautes chinois.

              Malgré cela, certains demandent encore au Ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale de recueillir les opinions du public sur la légalisation des présentateurs en ligne et la normalisation du secteur, puisque les statistiques de la Plate-forme nationale des données Internet de Chine montrent qu'il y avait déjà 20 millions de présentateurs en ligne l'année dernière. 

              (Rédacteurs :孙晨晨, Yishuang Liu)
              Partagez cet article sur :
              • Votre pseudo
              •     

              Conseils de la rédaction :

              边城棋牌游戏