<form id="tbnpl"></form>

              Chine | Economie | International | Afrique | Sci-Edu | Culture | Environnement | Socièté Tourisme | Opinion | Sports | Relations Chine-France | Vidéos | Dernières nouvelles

              Français>>Economie

              Li Ning : la persévérance d’une marque sportive chinoise

              Source: le Quotidien du Peuple en ligne  06.03.2015 10h05

              Parc sportif de Li Ning à Nanning

              Pour des raisons économiques et historiques, l'écart est encore important dans l'industrie du sport entre les pays postindustriels et la Chine. Par exemple, ce secteur a généré 313,6 milliards de yuans en Chine en 2012, soit de 0,6% de son PIB, alors qu'aux Etats-Unis ce chiffre s'est élevé à 435 milliards de dollars, représentant 2,7% du PIB des USA.

              Le retard pris dans ce domaine inquiète Li Ning, un ancien gymnaste ayant remporté à l'échelle internationale de nombreuses médailles d'or. Depuis la création de sa propre marque, la star s'est engagé à sensibiliser le public en ouvrant plusieurs lieux pour la pratique du sport et mettant en disposition des installations sportives. Du fait de l'amélioration du niveau de vie en Chine, le marché du sport s'ouvre dans le pays, ce qui donne à la société de Li Ning une perspective plus large.

              Ces vingt-cinq dernières années, la société de Li Ning a investi plusieurs milliards de yuans dans le sponsoring des équipes sportives chinoises, et en sept ans une somme totale de six milliards de yuans d'imp?t donnés à l'Etat.

              Les parcs sportifs : un mode de vie

              Aujourd'hui en Chine, le bien-être et la condition physique sont de plus en plus pris au sérieux, démontrant une tendance sociale incontournable. Les Chinois devenant également plus soucieux de leur qualité de vie.

              Le principal problème dans l'industrie du sport est d? à un contraste net entre la croissance du besoin des Chinois et l'insuffisance des infrastructures et des services sportifs.

              Conscient de cet écart, la fondation de Li Ning a fait un don de 200 millions de yuans dans le projet non-lucratif du Parc sportif de Nanning, bénéficiant à trois millions de personnes par an. Puis la société a collaboré avec deux gouvernements locaux pour la construction de parcs sportifs à Nanyang, dans la province du Henan, et à Yangzhou, dans le Jiangsu. En 1991, Li Ning a également financé une école gymnastique à Foshan, la province du Guangdong. L'ancien champion chinois a admis qu'il ne pourrait pas récupérer cet argent : ? Mais je ne l'ai pas fait pour cela, le plus important c'est que la société chinoise et les familles peuvent en bénéficier ?, a-t-il confié.

              Les parcs sportifs que l'on doit à Li Ning sont des lieux pour la formation sportive, les épreuves, les événements culturels, le tourisme et le secteur de la santé, entrant parfaitement dans les mesures de politiques nationales pour développer le secteur des services, d'améliorer la santé de la population et d'animer la vie publique. L'Administration générale des sports a qualifié les parcs de Li Ning comme un excellent modèle méritant d'être mis en place dans d'autres provinces.

              Li Ning a fait part de son attente de pouvoir compter sur la participation de différents acteurs dans ses projets, notamment dans le secteur de la finance, de la consommation et des services... Le sport faisant partie intégrante de la vie populaire urbaine, et qui représente par ailleurs l'avenir dans le mode de vie des Chinois.

              Promouvoir le sport des jeunes

              ?J'ai commencé à pratiquer la gymnastique dès l'age de 8 ans, et je reste très attaché à cette discipline. La formation de la jeunesse a été très importante dans mes réalisations ultérieures et la création de la marque Li Ning?.

              Bien que la Chine compte un grand nombre de champions sportifs, l'investissement dans la formation des jeunes reste encore insuffisant, en particulier avec un apport public faible dans ce secteur. La jeunesse chinoise se sent concernée par les problèmes de santé comme la myopie et l'obésité, et consciente aujourd'hui de l'importance d'avoir une bonne hygiène de vie.

              L'équipe de Li Ning s'est très t?t impliquée dans le développement du sport des jeunes en collaborant avec le Ministère de l'éducation pour la promotion notamment du basket-ball dans les collèges et les universités. En 2006, la société de Li Ning a également démarré un projet non-lucratif en s'associant au bureau pour la lutte contre la pauvreté de la Ligue des jeunes communistes et du Centre de services sociaux des jeunes Chinois. L'objectif étant de promouvoir l'éducation sportive dans les régions reculées, une action qui a déjà profité à des centaines de milliers de jeunes élèves.

              Au début des années 90, l'entreprise de Li Ning dans la fabrication de boissons, Jianlibao, a soutenu le séjour au Brésil d'un certain nombre de jeunes footballeurs pour y suivre une formation et devenus plus tard de grands joueurs et entra?neurs au plan national et international. Actuellement, une planification à long terme du développement du football est élaborée par l'équipe de Li Ning pour permettre à plus de jeunes de participer à la modernisation du sport, celle-ci étant considérée non plus comme une contribution à la nation, mais une nécessité des compétences permettant la valorisation de l'égalité et de l'esprit de concurrence.

              Vingt-cinq ans de persévérance

              Du rêve que ?tous les champions chinois portent un costume national? à la réalisation d'une marque sportive 100% chinoise, les contributions de Li Ning ne se bornent pas aux chiffres d'affaires. ? Je voudrais promouvoir l'esprit sportif dans ma région natale. Il ne s'agit pas seulement de parler de modernisation de l'éducation sportive, mais aussi de créer davantage d'opportunités économiques, y compris l'emploi et la consommation?.

              En octobre 2014, le gouvernement a publié les ?Opinions sur l'accélération du développement de l'industrie du sport pour promouvoir la consommation?, où le secteur du sport a été qualifié d'industrie verte pleine d'avenir. L'objectif du gouvernement est de miser dans l'industrie du sport plus de 5000 milliards de yuans d'ici 2025.

              ?Le sport nécessite un travail de socialisation, impliquant la participation du gouvernement, des entreprises et des individus?, a souligné Li Ning. Excepté les parcs sportifs et le sponsoring, le triple champion olympique tente aussi d'établir des réseaux de services, en s'associant aux stades pour fournir les matériaux et la conception, ainsi que les groupes de bénévoles pour élaborer de nouveaux produits, en participant aux événements pour renforcer la publicité.

              En tant que première entreprise sportive chinoise cotée en bourse, Li Ning est également la seule marque en Chine portant le nom d'un athlète. ?J'ai plut?t de la chance de mener des affaires et de proposer mes propres services en lien avec le sport, ce qui me donne la motivation de toujours continuer et avancer?, a reconnu Li Ning. 

              (Rédacteurs :何蒨, Yin GAO)

              Photo

              Articles pertinents

              Le dossier à recommander

              Commentaire

              Nom d'utilisateur:  

              Articles recommandés

              边城棋牌游戏