<form id="tbnpl"></form>

              Dernière mise à jour à 14h27 le 20/10

              Page d'accueil>>Economie

              Selon le gouverneur de la banque de Chine, le taux de change du RMB est à un "niveau approprié"

              Xinhua | 20.10.2019 13h49

              Le taux de change du renminbi chinois (RMB) est "à un niveau approprié", à en juger par les fondamentaux économiques ainsi que par l'offre et la demande du marché, a déclaré samedi à Washington Yi Gang, le gouverneur de la Banque populaire de Chine.

              "Le taux de change du RMB est resté globalement stable à un niveau adaptatif et équilibré basé sur l'offre et la demande du marché et en référence à un panier de devises", a indiqué M. Yi dans un communiqué transmis au Comité monétaire et financier international (IMFC) en marge des réunions annuelles du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

              "Cela a évolué dans les deux sens pour refléter les conditions du marché ... Depuis le début du mois d'ao?t, la dépréciation a été dictée par les forces du marché et reflète l'évolution de la dynamique et de la volatilité des marchés mondiaux des changes face aux récents développements économiques et financiers mondiaux et à l'escalade des tensions commerciales", a souligné M. Yi.

              "Les réactions généralement stables du marché et les flux de capitaux transfrontaliers équilibrés jusqu'à présent indiquent que le marché accepte de plus en plus les fluctuations des taux de change dans les deux sens", a-t-il ajouté.

              M. Yi a encouragé le FMI à continuer de procéder à une évaluation des taux de change et des positions extérieures de manière "impartiale et cohérente au plan multilatéral", disant partager le point de vue du FMI selon lequel la flexibilité des taux de change peut aider à atténuer les chocs extérieurs.

              "Le rapport du FMI indique clairement qu'il n'y a eu aucune manipulation monétaire et que le solde extérieur de la Chine était approprié", a de son c?té déclaré Jeffrey Sachs, conseiller principal aux Nations Unies et professeur d'économie à l'Université Columbia.

              M. Yi a également noté qu'il était "encore plus urgent" de suivre "une approche multilatérale" pour remédier aux déséquilibres excessifs persistants face à l'escalade actuelle des tensions commerciales, soulignant que "Les déséquilibres mondiaux sont causés par les politiques macroéconomiques et structurelles des pays ainsi que par des facteurs cycliques", et que l'augmentation des barrières commerciales bilatérales n'était pas la bonne solution.

              "Les hausses de droits de douane seront largement compensées par l'effet de détournement des échanges, avec un impact limité sur le solde commercial bilatéral. Pour réduire les déséquilibres, les pays déficitaires et excédentaires doivent mener des politiques macroéconomiques bien ciblées et procéder à un ajustement structurel", a-t-il affirmé.

              L'équipe de recherche du FMI a pour sa part suggéré aux décideurs de continuer à promouvoir un commerce libre et équitable en annulant les droits de douane récemment adoptés et en intensifiant leurs efforts pour réduire les obstacles au commerce existants.

              (Rédacteurs :Yishuang Liu, Xiao Xiao)
              Partagez cet article sur :
              • Votre pseudo
              •     

              Conseils de la rédaction :

              边城棋牌游戏